Compositions végétales

Le kokedama, qu’est-ce que c’est ?

Le Kokedama est un art végétal japonais qui consiste à faire vivre la plante dans une boule naturelle entourée de mousse des bois. Elle se porte à merveille avec un minimum d’entretien.
En nous rapprochant de la nature, le Kokedama apporte une ambiance zen dans la décoration intérieure.
J’aurai le plaisir de vous faire découvrir une panoplie de plantes de tailles et espèces variées dans mon atelier ou lors d’une de mes expo-ventes.
Vous pouvez également commander en ligne sur etsy.com/shop/FaitesunefleurFrance pour vous ou pour offrir, livrable partout en France.

Pourquoi je crée des kokedamas ?

Lorsque je crée un kokedama avec mes mains, je sens l’énergie de la plante. La force de ses racines m’aide à m’ancrer. En créant cette boule autour des racines pour la nourrir, j’essaie de contribuer à son bien-être tout en la sublimant. Le kokedama, en le contemplant, nous apporte alors de la sérénité dans un moment suspendu et méditatif.

Il suffit de tremper entièrement la sphère (mais pas la plante) dans un récipient contenant de l'eau tempérée de préférence non calcaire environ une fois par semaine et durant une minute en moyenne pour les plantes classiques et 10 secondes pour les plantes grasses. En général, il faut attendre que la sphère soit sèche avant de la baigner.
Lorsque la sphère est sèche et légère, cela signifie que la plante a utilisé toute sa réserve d'eau. Dans ce cas, il faut la réhydrater en lui faisant prendre son petit bain comme indiqué.
Cela n'est pas un problème car la sphère contient des réserves (sauf en cas de forte chaleur). Il suffira de la laisser immergée dans l'eau une minute ou deux minutes de plus. Mais il faut tout de même être régulier, une fois par semaine est un bon rythme, par exemple le weekend, pour ne pas oublier. La plante vous le rendra bien.
Dans ce laps de temps, cela ne devrait pas poser de problème comme indiqué plus haut, mais au-delà de quinze jours, il faut lui trouver une nurse qui prendra soin de lui durant une minute !
Il faut absolument éviter de laisser un kokedama dans une pièce où se trouve une cheminée car l’air est très sec et va immanquablement tuer la plante.
Dans la même logique, évitez de le placer près d’une vitre exposée au soleil à cause de la réverbération qui le brûlera. Le soleil n’est pas l’ami des plantes (à part les plantes grasses bien sûr).
A part pour les plantes grasses qui n’ont besoin que de très peu d’eau, les kokedamas ont besoin d’un bain régulier pas trop long, d’une exposition qui convienne à la plante (chaque plante a des besoins spécifiques), de l’humidité dans l’air et de la lumière sans soleil direct. Il faut aussi éviter de la déménager (sauf si nécessaire) et éviter les courants d’air. Le feuillage vous dira merci si vous pensez à le vaporiser d’eau de temps en temps, surtout quand l’air est sec (sauf les plantes grasses).
Le kokedama tel que je le fabrique peut vivre deux ans s’il est dans de bonnes conditions. La plante continuera à grandir lentement et il faudra ensuite lui redonner de la nourriture. Il y a deux alternatives : soit vous planter la plante en pot, soit je donne une deuxième vie à votre kokedama en lui fabriquant une nouvelle sphère.
Après chaque bain, il est fortement recommandé de presser délicatement la mousse entre les mains pour qu’elle ne conserve pas l’eau. Cela évitera qu’elle s’abîme.
Hormis quelques rares plantes, j’ai choisi celles dont les racines sont très fines. La croissance restera par conséquent limitée par la sphère. Si vous voyez toutefois des racines apparaître au bout de quelques mois, il sera possible de refaire la boule ou de le mettre en pot.